Malvoisie du Comte Odart

Le Comte Odart est un ampélographe célèbre du début du 19ème siècle qui acheta le domaine du château de la Dorée. Ce château se situe juste en face de chez nous, au beau milieu de notre vignoble. Il planta environ 479 cépages différents, en vue de les étudier et d’en faire une collection ampélographique (identification et description des cépages).

En 1839, le roi Louis Philippe l’envoya en Hongrie pour étudier le vin de Tokay.

Il publia en 1849 l’Ampélographie Universelle ou Traité Des Cépages.

C’est sur ses terres d’Esvres, à l’emplacement du vignoble du Noble Joué, qu’il produisait l’assemblage des 3 pinots qui donne le Noble Joué et un vin blanc liquoreux, à partir du pinot gris, appelé Malvoisie, en utilisant le procédé des vins de paille.
C’est en référence à cet illustre vigneron chercheur que nous donnons son nom à cette cuvée si particulière qu’est notre Malvoisie.

Portes Ouvertes 2020

2018 – 2019 : Et ça continue …

Pour les raisons que nous connaissons, nous sommes obligés de reporter nos portes ouvertes. Nous vous tiendrons au courant mais en attendant, prenez soin de vous.

——————————–

Après un millésime 2018 exceptionnel, 2019 vient conforter l’idée que le réchauffement climatique existe bien.
Chaleur Canicule Sécheresse sont les maîtres mots de l’été dernier.
La vigne en a bien profité en donnant des raisins de très belles qualités.

Depuis la fin des vendanges, la pluie ne cesse de tomber rechargeant les nappes phréatiques, il était temps et c’est pourquoi nous vous proposons de vous mettre à l’abri.

Vous pourrez ainsi découvrir les cuvées de printemps 2019 et d’élevage 2018 les :

Vendredi 27, samedi 28, dimanche 29, lundi 30 et mardi 31 mars
Mercredi 1er, jeudi 2, vendredi 3, samedi 4 et dimanche 5 avril 2020.

De 9h à 12h et de 14h à 19h.

10 jours de suite pour vous faire une idée sur ces deux derniers millésimes incroyables.

 

Millésime 2019

Millésime 2019

Après un hiver doux et sec, le printemps fût précoce et la vigne se réveilla mi mars augmentant les risques de gel. Mais les protections ( tour anti gel, bougies ) ont été efficaces et les gelées de début avril et début mai n’ont fait que peu de dégâts.

Chaleur, canicule et sécheresse ont marqué ce millésime atypique : 4 mois sans pluie et 2 épisodes de canicule plus tard, la vigne a bien résisté grâce à tout le travail de l’année et à l’enherbement qui oblige les racines de la vigne a plonger pour chercher son alimentation.

Il en ressort des vins puissants avec des parfums de fruits bien mûrs où la patience sera de mise pour obtenir des vins soyeux et facile à boire.