Domaine


Bienvenue dans la plus petite appellation de Touraine.

L’exploitation

Située en Touraine, à Esvres entre les rivières Cher et Indre, Bernard et Michel Rousseau exploitent 19 ha de vignes essentiellement en appellation Touraine Noble Joué. Vignerons depuis 4 générations, attachés à notre terroir, nous cultivons notre vignoble sur le principe de la lutte raisonnée.

Les vignes sont enherbées pour préserver la vie biologique du sol, les traitements sont réalisés à faible dose et en biocontrol afin de préserver l’équilibre écologique. Pour l’élaboration de nos vins nous associons tradition, modernité et créativité tout en respectant notre terroir.

Les sols

Nous sommes situés sur un plateau au dessus de l’Indre. Les vignes sont implantées majoritairement sur des sols argilo-calcaires (le calcaire lacustre de Touraine constitués de cailloux et d’argile à silex) pour nos cuvées d’élevage et sablo-siliceux avec énormément de cailloux en surface pour les autres cuvées.

C’est un terroir idéal pour les Pinots qui trouvent là leur équilibre et la parfaite alliance terroir cépage.

Touraine Noble Joué

C’est un assemblage de 3 pinots dits « nobles » :
• Le pinot meunier : 50 à 60 % apporte le fruité.
• Le pinot gris ou malvoisie : 30 à 40 % apporte le corps et la puissance. S’il est récolté tardivement, il donnera un vin moelleux appelé malvoisie.
• Le pinot noir : 10 à 20 % apporte la finesse.

On le surnomme « vin gris » du fait de ses reflets. La production reste confidentielle puisqu’il est produit sur une quarantaine d’hectare par 5 vignerons.

Le vin commença à être produit à partir du IXème siècle. On raconte qu’il était servi sur la table de Louis XI en son château de Plessis les Tours. Au fil des siècles, il se développa, jusqu’à son « apogée » au début du XXème siècle. Le gel de 1929 et le phylloxéra eurent un effet dévastateur, tout comme le développement de l’agglomération tourangelle.
Il a donc fallu attendre 2001 pour que le Noble Joué soit reconnu comme AOC.

 

Malvoisie

La Malvoisie est le nom donné à un groupe de cépages provenant de la presqu’île du même nom en Grèce au sud du Péloponnèse (à l’origine Monemvasia).

Ce vin blanc liquoreux connut une vogue dans toute l’Europe au moyen âge.

Selon une légende populaire, Georges Plantagenêt, duc de Clarence, condamné à mort pour avoir comploté contre son frère le roi Edouard IX d’Angleterre, aurait choisi de mourir noyé dans un tonneau de ce vin. Au XIXème siècle, la Malvoisie était aussi réputée que le Noble Joué et était considéré comme le Noble Joué blanc. De nos jours l’appellation reste régionale.

Le terme Malvoisie est surtout utilisé dans le Valais suisse, en Savoie et dans la vallée de la Loire uniquement pour désigner le vin élaboré à partir de pinot gris.

Les grappes de ce cépage sont petites et compactes et les baies sont gris rose.